Mon terrain n'est pas celui de la provocation car elle ne vise qu'à déstabiliser l'autre, lui faire perdre la face. Je préfère de loin la charge critique et/ou le questionnement qui entretient le trouble. Que dire de Bunuel si ce n'est que c'est un grand cinéaste ? Que faire après Duchamp ? etc. Nous n'en sommes plus à régler des comptes avec l'histoire de l'art. Pascal Lièvre utilise effectivement des clichés et le format clip dans son travail. Je dirais qu'il est plus pop qu'autre chose mais qu'importe, je n'ai pas envie de le défendre car ce n'est pas un artiste qui est important pour moi. J'apprécie ces deux vidéos que j'ai citées dans le contexte précis de notre conversation. De quels autres artistes parles-tu ?
Comme toi, je suis très vigilante à la critique en art. Je ne parle pas spécialement des spécialistes mais de la responsabilité des artistes à produire du sens. Ils ne sont pas forcément dans notre institution et ils sont nombreux malgré les références historiques. Je trouve que la comparaison entre Bunuel et Lièvre est un peu facile car le second n'a aucune chance.

Illustration : Ronde de pochards dans le brouillard. Alphonse Allais.