Petites impressions ici et de cette ville très étrange...

A croire que tous les pays se mettent au diapason des jeux vidéos ….



Arrivé donc à Singapour ; trop de choses à dire sur cette ville qui camoufle son côté anarchique, sa pauvreté, sa misère par un centre ville proche qui rappelle le monde merveilleux de la souris aux grandes oreilles, idole des petits et des grands. Malgré tout de très belles architectures à découvrir…..

Quelques instantanés glanés et pour commencer


comme dirait Nicolas T. , après « internet explorer, c’est Singapour explorer »

Un David en dentelle rose



Basculons dans les expositions, Singapour regorge de petites galeries et autres centres à découvrir absolument.

« Lucie Fields Media Artworks » (expositions d’artistes suisses) au labs lasalle college of art, plusieurs séries de performances ( en trois temps distincts) dont celle de Hina Strüver and Matthias Wüthrich, artistes, grimpeurs, ou l’art de l’escalade écologique artistique ….



C’est l’action de l’homme sur la nature qui est mise à l’index avec leur Regrowing eden (2007-2008), sorte de jardin hypothétique, lié à l’interprétation du génome d’une plante et celui plus métaphorique lors de leurs interventions in-situ : jardin éphémère !!! Même si la première performance laissait le spectateur un peu dubitatif.



L’analogie entre la bande jaune (qui n’est pas sans rappeler les barrières plastiques ‘don’t cross’ aux USA) et une plante, une liane, où tout autre élément organique croissant et envahissant fonctionne bien. Il faut du temps pour comprendre que les bandes jaunes, d’abord toutes reliées entre elles dans un informe nœud, va se modifier de performances en performances, venir squatter la façade du lieu, transformer, contraindre l’espace visuel. Au cours de leur seconde intervention, ils en étendent plusieurs, reliant le nord au sud, traversant la fontaine etc. Lors de la dernière, ils ont joué avec les niveaux, ainsi des bandes s’entrecroisent, viennent presque toucher le gazon ….



Projet à découvrir avec une série de photographies retraçant les diverses autres performances, ici...

Autre lieu direction Secondlife, avec le projet d’une artiste brésilienne, Martha Carrer Cruz Gabriel sur la peau, SKINdoscope.
Sur Sl on croise effectivement des créatures, des monstres, des hybrides, des personnages tout droit sortis des dessins animés nippons, des mangas, des supersheroes us, mais également des personnages littéraires. Peut-être existe-t-il une madame Bovary sur Sl ?

Un autre projet particulièrement intrigant, qui revisite une nouvelle fois les classiques du cinéma, lavomatic culture bis, mais qui peut déboucher sur une forme nouvelle... Forever Vertov!!!

Je retourne explorer la ville qui en dehors des zones très touristiques, possède un charme indéniable où se mélangent des temples, des buildings high-tech, des demeures précaires .......