En guise de présentation binmarder m'a donné un texte :

Cela me fit douter de commencer à écrire ce que j'avais vu et entendu. Mais à la réflexion, je me dis que ma crainte de ne pouvoir achever d'écrire n'était pas une raison pour ne pas le faire, puisque je n'écrirais pour personne d'autre que pour moi-même, moi pour qui les choses inachevées ne seraient pas une nouveauté.