Tchatchhh est une conversation à deux. Elle emprunte la forme écrite mais peut s'entendre comme une parole qui se construit en même temps qu'elle se produit. Elle est percée de bruits, de commentaires laissés par les lecteurs et, d'un motif à l'autre, au fil des mots, des images et des sons, elle demeure ouverte, dépossédant en quelque sorte les protagonistes de leurs prérogatives de départ. L'un et l'autre s'impliquent dans la conversation en acceptant de ne pas maîtriser le cours des choses. La conversation n'appartient à aucun des deux, elle déploie des pensées sur le terrain de la réciprocité sans nécessairement parvenir à un accord final.
De 2008 à 2012, j'ai invité des personnes à faire l'expérience d'une conversation sans savoir par avance qu'elle en était la teneur.
Depuis le voyage Vermeer de Christine Lapostolle, auquel j'ai pris part du 8 juillet au 27 août 2012, les conversations ont désormais un objet commun formulé au début de chacune d'elles. Exposé aux détours et errances de l'échange, ce point de départ est à même d'emprunter d'autres chemins que l'on ne peut pas percevoir au commencement d'une conversation, par définition sujette aux variations.

vendredi 30 janvier 2009

un peu de musique



Au réfectoire du monastère, on mange en silence - 2004 - Bérengère de Tarlé.

jeudi 29 janvier 2009

Et la soupe !


Tampopo, Comment manger les ramen ?


Elodie Poidatz, Assiette

samedi 24 janvier 2009

de la meilleure façon de manger des spaghetti



Tampopo, Juzo Itami.

jeudi 22 janvier 2009

Meredith Monk et conversations


Meredith Monk

Meredith Monk - 2/8

Photo de Bohnchang Koo, serie "Vessels" et Laurence Brabant série "Bavarde"

mercredi 21 janvier 2009

Inuit Throat Singing: Kathy Keknek and Janet Aglukkaq

mardi 20 janvier 2009

Douce revanche...


magazine japonais et photo de Rinka Kawauchi 2001

dimanche 18 janvier 2009

la revanche des karine lebrun



Emballer, cacher, imaginer...




Emballages japonais.


Placard de rangement, Maarten De Ceulear, 2008.


Emballage anonyme.

dimanche 11 janvier 2009

conversation avec Anne Xiradakis du samedi 17 janvier au samedi 28 février

En guise de présentation Anne Xiradakis m'a donné des images et un texte :




Café éphémère 08, Tokyo, novembre 2007 -

Restaurant Alinéa, Chicago -

Recette Pierre Gagnaire d’après les recherches d’Hervé This



Carotte écorce d’orange
- 100 g. de carotte brute juste lavée (avec la peau)

- 1 orange non traitée

- 100 g. d’huile d’olive

- 1 pincée de sel

Peler l’orange à l’économe pour ne conserver que la peau ;
Mettre à sécher ces peaux jusqu’à ce qu’elles deviennent cassantes dans une étuve à 80° ;
Mixer à la cutter le plus fin possible les 100 g. de carottes, les 100 g. d’huile d’olive et la pincée de sel ; laisser infuser une nuit au frais. 
Peser 5 g. d’écorce d’orange dans un mortier et les réduire en poudre très fine ;
Ajouter les 50 g. d’huile de carotte petit à petit en continuant de travailler dans le mortier avec le pilon jusqu’à obtenir une pâte presque liquide.

Réglisse, noisettes torréfiées
- 20 g. de sucre

- 20 g.de noisette sans la peau

- 20 g. d’huile de noisette

- 3 pointes de couteau de réglisse en poudre environ 1 g.

Faire torréfier les noisettes dans un four à 150° ;
Mettre les noisettes, le sucre et la réglisse dans un mortier et réduire le tout en une poudre très fine ;
Ajouter goutte à goutte l’huile de noisette en continuant de travailler avec le pilon jusqu’à obtenir une pâte lisse homogène et souple.
Elles peuvent avoir comme support un toast de seigle, de brioche. 
La première idée accompagnerait des moules bouchot poêlées, 
La deuxième, des mirabelles compotées au sirop d’érable et cumin.

samedi 3 janvier 2009

celui-ci ?

ça

En toutes ces petites choses

simples et ordinaires qui font que c'est vivant.
En figures et monstres du moyen-âge, en Orlando pour une prochaine...
Et toi ?

V.,

En quoi aimerais-tu te métamorphoser ?

Pour sa capacité de métamorphoses.

Je me disais que ce personnage pourrait se transformer au fil des conversations.
Je l'ai trouvé drôle, j'ai pris du plaisir à le construire et j'en prends à le faire vivre. Par contre je l'aurais imaginé un peu plus bavard, plus loquace et spontané. Il prend peut-être trop de temps à se regarder se métamorphoser.

V.

Bien au contraire, je n'ai pas lu V.
Je ne connais rien à Pynchon sauf le mythe.
Et l'épaisseur du livre me laisse espérer qu'il y a à dire.
Et d'ailleurs, l'anonymat pour qui ? Je sais depuis le début pour ma part. Mais je ne sais rien pour ainsi dire !
Je vais donc commencer par une question toute simple : pourquoi V. ?

l'alligator ne m'est effectivement d'aucun secours



il faudrait que je




Et de cervelle en calembour : une fois démasquée,
Que faire du camembert ?
Un jeu de cache-cache avec personne...
A moins que l'anonymat ne soit plus qu'une notion nostalgique ?

N'y-a-t-il pas un bug qui te ronge la cervelle Pynchon ?



Pynchon, ça ne fait pas très américain. Mais plutôt français camembert.

la nuit ils recrutent...

I heard you were dead
The bank Robbery

Escape from New York de John Carpenter, voici que je voulais te faire écouter.

Ici, l'espace n'est pas plus vaste. Le trou pend du haut en hommage à Gordon Matta-Clarke. Donnant un aspect organique à ce qui ne devrait pas. Passage où têtes en vrac, bestioles sans corps où êtres à métamorphose pourrait s'engouffrer. Le monde des yokaï ne semble plus très loin.

L'écran lui d'après les pots cassés ressemble plutôt à :



un bon spectre et ça repart

Les fantômes, les esprits, ou ce genre d'êtres évaporés, gravitent dans un espace réduit. Ils reviennent inlassablement sur les lieux du crime et font généralement des apparitions sur les écrans d'ordinateurs.
Ici, dans mon 10m2, face à mon 20 pouces, grand luxe, j'attends la petite fille en vert avec ses longs cheveux noirs et ses bras de 2 mètres qui trainent par terre.
L'invasion des fantômes venus du net est pour ce soir.

vendredi 2 janvier 2009

vigilance, devil laughing on you tube...avec Benny Profane

Pas d'énigme.



Mr Bird avec un esprit

Staveley Bulford