Je déplace donc l'épiphyte sur ton terrain, dans ton monde plausible.
Projet qui propose d'autres mondes par rapport au monde de l'art dominant.
Or, les tactiques sur le mode épiphytique ne construisent pas de monde identifié.
Il n'y a pas la volonté de nous "libérer" d'un seul monde comme tu le décris dans ton texte mais plutôt d'y résister, ce qui pour moi n'est pas la même chose.
L'épiphyte est davantage lié à un modus operandi qu'à un modus vivendi car il n'est pas déterminé par une seule manière de vivre et surtout il n'est pas un modèle.
L'outil permet de réaliser son désir et non une tâche. Il n'est pas ce substitut, celui que les luddites ont détruit au début du XIXème siècle, mais une fabrique, un mode opératoire comme la tactique est un moyen.