Comment, pourquoi, au nom de quoi est-ce que tu peux affirmer qu'un épiphyte n'est pas ou plus un épiphyte s'il est "déclaré et recensé"?!
Pourquoi cette question ? Je t'ai déjà répondu.
Pourquoi me faire glisser sur une pente en omettant ce que je raconte. Sans prendre en compte ma conception de l'épiphyte qui est pourtant simple ?
L'augmenter conceptuellement est ce que nous devrions faire.
Te souviens-tu au moins, lorsque j'ai donné ma proposition de Moment épiphyte chez moi, que je soulignais déjà cet aspect du masqué en relatant ma propre expérience épiphytique ?

Ce n'est pas parce que je te pose une question que je t'attribue la qualité d'expert ès épiphytes; il n'y a vraiment pas lieu de parler d'experts ici, à la limite on parle en tant qu'usagers.
C'est toi qui as parlé d'expert dans ton billet précédent. Tu m'attribues des mots que toi-même tu as introduit.
Tu ne comprends pas ou tu fais semblant de ne pas comprendre mais je ne me considère pas comme expert. Je n'aime pas le rôle que tu m'assignes.
Je ne suis certainement pas experte mais tu m'obliges à défendre ma proposition pour ne pas en être dépossédée.

Pourtant tu sembles invalider l'éligibilité de tout exemple au statut d'épiphyte, ce qui me semble difficile à admettre.
Je n'ai pas invalidé mon moment épiphyte que tu as cité et décrit partiellement.

Ce serait en effet bien dommage que l'énergie épiphytique soit perdue pour la posterité.
Mais pourquoi serait-elle perdue ? Elle ne fait que commencer !