Tchatchhh est une conversation à deux. Elle emprunte la forme écrite mais peut s'entendre comme une parole qui se construit en même temps qu'elle se produit. Elle est percée de bruits, de commentaires laissés par les lecteurs et, d'un motif à l'autre, au fil des mots, des images et des sons, elle demeure ouverte, dépossédant en quelque sorte les protagonistes de leurs prérogatives de départ. L'un et l'autre s'impliquent dans la conversation en acceptant de ne pas maîtriser le cours des choses. La conversation n'appartient à aucun des deux, elle déploie des pensées sur le terrain de la réciprocité sans nécessairement parvenir à un accord final.
De 2008 à 2012, j'ai invité des personnes à faire l'expérience d'une conversation sans savoir par avance qu'elle en était la teneur.
Depuis le voyage Vermeer de Christine Lapostolle, auquel j'ai pris part du 8 juillet au 27 août 2012, les conversations ont désormais un objet commun formulé au début de chacune d'elles. Exposé aux détours et errances de l'échange, ce point de départ est à même d'emprunter d'autres chemins que l'on ne peut pas percevoir au commencement d'une conversation, par définition sujette aux variations.

dimanche 31 octobre 2010

Total Recall #1

Je voulais commencer par une vidéo de Data Center, par des lieux physiques où se retrouvent l’auto-archivage instantané des blogs et surtout suivre ta proposition de parler de la surcharge d’informations. Je commence par cette nouvelle Bibliothèque d'Alexandrie : l’Internet Archive fondée en 1996 par Brewster Kahle « Dont le but est de préserver la connaissance humaine et l'accessibilité pour tous à ces collections. »

La Wayback Machine est une entreprise de sauvegarde de tout le contenu d’internet de tous les temps. Une mémoire par strates successives et temporelles. Comme les arbres les plus volumineux de la planète, les séquoias géants, La Wayback Machine donne accès à tous les âges. Ainsi dans des dizaines d’années, on pourra revoir et sonder la mémoire collective d’antan.

Il y a quelque chose d’effrayant à imaginer cette mémoire où l’on pourrait surfer dans le temps, où l’on retrouverait tout sans distinction, une mémoire totale.

Le nom « Wayback Machine » est une référence à une partie de The Rocky and Bullwinkle Show dans lequel M. Peabody, un chien avec un air professoral et son assistant Sherman utilisent une machine à remonter le temps surnommée « WABAC Machine » pour décrire des évènements historiques célèbres.

dimanche 24 octobre 2010

conversation avec Gwenola Wagon du dimanche 31 octobre au vendredi 17 décembre 2010

Gwenola Wagon :


Prouvez que vous êtes humain.
Issu d'un projet où je cherche à prouver mon humanité face à des machines devenues omniprésentes et face à une humanité se "machinisant" ou adoptant des comportements de plus en plus machiniques.


Pôle blanc.
Lieu où je vais souvent lorsque je me perds dans un globe virtuel.
Achever un voyage ou en commencer un autre.


Personnalise ton profil.
Correspond à peu près à ce qui me semblerait être une présentation rapide et du coup impossible. Personnalise étant un dérivé du mot personne. Peut être l'image correspond à mon impossibilité de me présenter ou celle d'y préférer cette image toute faite colorée et en relief.


IMG_0155.jpg aurait pu s'intituler autrement, image d'un primate reconstitué et qui m'a toujours hanté, tout à la fois par sa menace de disparition et par une attraction irrésistible pour tous les primates et encore plus pour leur représentation. Réflexion menée dans un projet nommé 80 sur le rôle de la représentation comme vecteur/provocateur de disparition.


Not found.
Simplement l'impossibilité ou la fascination pour les mots Not found se détachant du fond blanc et tout ce que cela implique comme déception ou jubilation parfois.