J'ai davantage l'impression d'assister à une séance d'hypnose en regardant ces barres de progression. L'hypnose au sens où l'on est dépossédé de ses facultés conscientes. Le zen et la pratique de la méditation sont au contraire des disciplines où le corps est en pleine maîtrise. Il est certes débarrassé des contingences extérieures, mais il accueille une infinité de sensations.
Devant mon écran, j'ai tout au plus les yeux rouges, le dos courbé, une épaule de travers et assez souvent mal à la tête.