J'écrivais régulièrement sur un blog avant tchatchhh. "Rendez-vous-haut-les-mains.com" était un espace lié à mes activités pédagogiques et était imaginé comme une sorte d'extension de mes cours.
Une fois que je suis passée à d'autres préoccupations à l'école, la nécessité d'écrire un blog ne s'est plus imposée. J'ai donc préféré arrêter car les billets publiés étaient de plus en plus espacés comme le désir en chute libre. Je n'avais pas non plus envie de me conformer à un dispositif qui me forçait à écrire. J'ai donc réfléchi à un espace sur mesure qui me permettrait de continuer une activité d'écriture et de la partager avec d'autres : à l'école, je savais que mes collègues et étudiants lisaient ce que je publiais.
La conversation est pour moi une rencontre. On est deux, on ne s'est pas encore ce qui va se passer. On se déplace sur le terrain de l'autre. Les mots de l'autre ont une influence sur notre journée. tchatchhh est un moment privilégié, gratuit et sans but précis si ce n'est de converser sur un sujet déterminé à deux au départ. Après, ça bouge.
Toutes mes recherches sont des dispositifs à deux. C'est mon format. Au-delà, ce n'est plus une rencontre. Christine Lapostolle, à qui j'ai soumis le mot "conversation" dans Duo pour 13 mots et un paysage, a dit une belle chose : "s'approcher avec les mots", c'est l'érotique de la conversation.
Rencontre Service que tu connais, proposait des micro-rencontres, des rencontres à deux et dernièrement j'ai fait un tchatchhh live avec Virginie Poitrasson, où la conversation était en direct, non pas sur scène mais dans les gradins, où nous échangions des mots. La langue était vocale mais pas orale, c'est à dire qu'elle était avant tout écrite. Tout comme Christine Lapostolle, Virginie Poitrasson est aussi écrivain et j'agis sur ce terrain depuis quelque temps.
tchatchhh n'est pas une œuvre au sens où l'on considère une œuvre comme une finalité. C'est un processus qui n'a pas de début ni de fin, qui s'achèvera quand il n'y aura plus de désir. Dans tous les cas, c'est une proposition très humaine il me semble, non dénuée d'intention artistique, bien qu'elle ne soit pas affichée en tant que telle. Mais est-ce cela l'important ?